Ostéopathe animalier

L’ostéopathie

         Cette présentation a pour but de vous permettre, de mieux appréhender et de mieux comprendre la médecine ostéopathique que je pratique sur les animaux.

L’ostéopathie

       C’est une médecine holistique qui, comme toute forme de médecine, a pour première démarche d’écouter le malade, et de savoir le questionner pour déterminer de façon précise de quels troubles il souffre.

Une séance d’ostéopathie est un « dialogue manuel » entre le patient et le thérapeute. Ce dialogue permet de questionner directement le corps de l’individu malade sans autre intermédiaire que les mains.

Le Docteur Dominique Giniaux parle même « d’un langage direct, d’un corps à corps entre le thérapeute et l’individu à soigner ».

Dialogue manuel entre le patient et le thérapeute
(partie palpatoire : écoute tissulaire avec recherche des zones anormalement chaudes, froides, tendues…)
 

       La médecine ostéopathique a été créée dans les années 1870 par Andrew Taylor Still (1826-1917), médecin Américain qui possédait de nombreuses connaissances en anatomie humaine. Il concevait le fonctionnement de la nature et des être vivants comme une mécanique. C’est en conjuguant ses connaissances et celles apportées par des collègues pratiquant la médecine orientale qu’il a développé l’ostéopathie.

Tout traitement ostéopathique doit être effectué en suivant les 7 principes établis par Andrew Taylor Still. Ces principes sont :

  • Unité du corps, avec interaction et interdépendance entre les organes et les tissus ;
  • Rôle primaire de la circulation sanguine ;
  • Restaurer l’homéostasie (c’est-à-dire restaurer l’équilibre d’un système) ;
  • Prépondérance du système musculo-squelettique ;
  • La structure gouverne la fonction et la fonction détermine la structure ;
  • Le corps compense et s’adapte (une compensation est un trouble réversible mis en place suite au phénomène de rééquilibrage naturel face à une dysfonction ; une adaptation est une compensation sur le long terme, c’est un trouble irréversible) ;
  • Tout traitement ostéopathique doit être observé et évalué.

Un ostéopathe

      Un ostéopathe est un thérapeute qui pratique l’ostéopathie. Plus exactement, c’est un (bio)mécanicien, un spécialiste du mouvement.

       Il a pour objectif de résoudre des problèmes locomoteurs liés à la mécanique de lindividu. La résolution des problèmes locomoteurs s’effectue par la libération de tous les blocages (ou restrictions de mouvements) de l’individu afin de rétablir la libre circulation de touts les fluides, mais aussi du système nerveux, qui en le parcourant harmonieusement le maintiennent en bonne santé. En effet, des restrictions de mouvement peuvent entrainer des mécanismes de compensation, conduisant à des sollicitations inappropriées ou excessives d’autres régions, ou des dysfonctionnements de la microcirculation dommageables aux tissus.

         En tant que (bio)mécanicien, l’ostéopathe va travailler sur l’équilibre physiologique d’un individu en diagnostiquant les pertes de mobilité et en les supprimant grâce à des manipulations.

          Il aide ainsi le patient à retrouver un équilibre pour que ce dernier puisse s’entendre de nouveau avec son corps sans souffrir.

Testing lombaire : recherche de restriction de mouvement
dans la rotation frontale droite au niveau des lombaires.

 

La chaine lésionnelle

         Face à un déséquilibre quelconque, tout être vivant est appelé à compenser, voir s’adapter. C’est pour cela qu’en ostéopathie, nous cherchons la chaine lésionnelle. Voici deux schémas pour mieux comprendre ce qu’est la chaine lésionnelle. Juste pour information, une Dysfonction Ostéopathique (DO) peut être une restriction de mouvement articulaire, ou musculaire, et voir même une dysfonction viscérale.

 

La manipulation

     Une fois la chaine lésionnelle établie, suite à ses recherches par la palpation, la visualisation de l’animal dans le mouvement (dynamique) et les tests des mouvements articulaires, l’ostéopathe pourra manipuler son patient.

       Une manipulation est un trust, qui permet de redonner du mouvement au niveau articulaire et musculaire. Toutes manipulations doivent être effectuées en champs détendue aussi bien d’un point de vu tissulaire (grâce à des massages), qu’émotionnel et en respectant l’équilibre physiologique et naturel du patient.

 

Quand faire appel à un Ostéopathe pour votre animal ?

  • Pour une séance (ou un ensemble de séances) de façon ponctuelle, suite à une pathologie réversible ;
  • Pour un suivi régulier, afin de soulager l’animal ayant une pathologie irréversible ;
  • Pour un suivi régulier des animaux travaillant avec l’homme. L’ostéopathie est un très bon complément pour le maintien des performances au travail et/ou en compétition (par exemple 1 à 2 séances par an pour les équidés-chiens moyennement utilisés. Pour ceux qui font de la compétition ce nombre annuel de séances va varier en fonction du niveau de performance et donc de la quantité de travail).

 

Retrouvez moi sur Facebook

Benoît Décamps - Ostéopathe Animalier